Loading...
Inscrire mon commerce

Nathalie Thore

Restaurant l’Authentic d’Éric Thore

« C’est avec grand plaisir ! ». Nathalie Thore et son mari Eric Thore partagent la passion de la gastronomie et vous la font découvrir lorsque vous franchissez les portes du Restaurant l’Authentic d’Éric Thore

Nathalie vous partage son histoire…

  • Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Si je suis ici c’est parce que j’ai cru en mon mari, le chef Éric Thore. Formé dans des grandes maisons étoilées, il a à cœur de sublimer les produits locaux et de saison avec beaucoup de créativité et d’authenticité dans des assiettes qui sont de véritables œuvres d’art.  Alors à 31 ans j’ai lâché mon poste de secrétaire de direction, lorsqu’il a ouvert son premier restaurant gastronomique à Paris. Je me suis tout de suite épanouie entre l’accueil de la clientèle, le service, la communication et toute la paperasse liée au restaurant, compta, factures, devis… qui me rappelle mon ancien métier.  Éric m’a vraiment transmis sa passion de la gastronomie et cela fait 26 ans que ça dure. On se complète vraiment très bien car, lui, aime rester dans sa cuisine, et il me laisse gérer tout le reste. Et puis je connaissais déjà le commerce avec mes parents qui tenaient un magasin de chaussures. J’ai toujours aimé le contact avec la clientèle et ça me changeait de mon ancien job où je restais derrière un bureau. Dans ce métier, c’est varié surtout que nous avons aussi développé un service de traiteur. Cela fait 15 ans que l’on est à Pyla-sur-Mer dans ce cadre magnifique. Alors oui l’enfant est vraiment ravi !

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Mon mari, lui, ce serait sûrement les casseroles (Rires) Mais moi à mon niveau, ce sera plutôt le limonadier pour ouvrir les bouteilles, le liteau pour ne pas me brûler, l’ordinateur bien sûr pour la comptabilité et gérer toute la paperasse.

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

J’aime bien l’art et la décoration. À l’entrée du restaurant nous avons deux créations représentant des grands oiseaux qui accueillent les clients. Alors on plaisante à leur sujet car on les a surnommé Franck et Nathalie. Franck c’est notre maître d’hôtel qui est grand et tout mince comme cet oiseau au grand bec. Et l’autre oiseau avec ses grands yeux, c’est moi !

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

J’aime faire des grandes marches sur la plage que ce soit juste en face du restaurant sur les plages du Pyla ou bien sur la plage océane de La Salie. Je ne vais à La Salie que s’il n’y pas trop de circulation autant dire plutôt en automne ou au printemps. Sinon je reste ici. La vue est tellement belle avec La Dune et le Banc d’Arguin sur la gauche, le Cap Ferret en face. On ne peut pas se lasser ! Je fais un peu de jardinage mais je n’ai pas beaucoup de temps libre en réalité. De temps en temps je vais au cinéma Grand Écran de La Teste qui a quand même 10 salles, ce qui laisse du choix.

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

Mon coup de cœur c’est la région entière avec la Dune du Pilat bien sûr. Sinon j’ai envie de dire toute notre équipe car on s’entend super bien, c’est comme une famille. On se soutient, on s’entraide quand il y a besoin. Nous aimons bien nos voisins, les commerces, juste à côté entre la poissonnerie et le primeur, Mr Dubois qui est vraiment trop gentil, le bar restaurant Le club Paradiso car l’équipe est vraiment dynamique et attachante. Franchement, il y a de la solidarité dans ce petit coin de rue.  Il m’arrive aussi d’aller voir les expos organisées au Pyla. Aussi, on aime bien aller au restaurant de La Salie pour s’aérer le cerveau. Et c’est plutôt rare quand on prend le temps d’y aller, mais Cazaux c’est agréable pour se détendre. J’adore le marché de La Teste avec ses commerçants trop sympas, dont la fleuriste Christine Cartier qui est adorable.

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

MARTIN-POISSONNERIE-DU-PYLA

Martin Roulet

Poissonnerie du Pyla

« Depuis l’âge de trois ans, je suis passionné de poisson ! « . A défaut [...]

Lire la suite
CABANE-PALIQUEY-NICOLAS-LABARTHE

Nicolas Labarthe

La Cabane du Paliquey

« Allez, En avant ! ». Nicolas Labarthe fait parti de la 4ème génération [...]

Lire la suite
BENOIST-LA-PETITE-PLAYA

Benoist Bourgeois

La Petite Playa

« Avancer et construire sont les gages pour satisfaire son entourage ». Benoist Bourgeois a [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal