Loading...
Inscrire mon commerce

Anna Costedoat

Les Souris Fromagère

“Ne dépendre de personne ». Anna Costedoat n’aurait jamais cru ouvrir une fromagerie étant petite et pourtant, Les Souris Fromagères est un incontournable pour tous les amoureux de fromage

Anna vous partage son histoire…

  1. Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Je n’aurai jamais pensé ouvrir une fromagerie étant petite ! J’ai fait une grande et longue carrière dans la publicité, la presse gratuite. Ce commerce, c’est un choix qui s’est présenté à moi après un licenciement. C’est une reconversion. Et c’est le fait d’aimer manger, d’aimer les bonnes choses qui m’a donné cette idée d’ouvrir une fromagerie. Mais jamais étant enfant je me serais imaginé faire ce que je fais ! (Rires)  Il serait fier de moi cet enfant car aujourd’hui j’aime vraiment ce que je fais et surtout, je fais ce que je veux. Un luxe !

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Mes couteaux bien sûr, ils sont indispensables ! Ma vendeuse aussi est indispensable mais ce n’est pas un objet. (Rires) Et dans le non objet il y a ma langue aussi, mon palais, car je goûte tout. Ça je ne pourrais pas m’en passer. Sans ma langue je ne suis rien. (Rires)

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

Il y a ces mariés qui nous avaient commandé une pièce montée de fromages et qui ont oublié de venir la chercher. Ils s’en sont rendu compte à 22 h. Heureusement que je n’habite pas loin. Quand ils sont venus la chercher ils étaient tout confus. Je les ai détendus et on en a ri ensemble.

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

Je le passe à manger (Éclats de rires) Mais je travaille tout le temps ! Sinon je sors, je vais boire un pot, je vais au restau, partout, au Surf Café, au Moulleau Chez Fernande, au Saint Ferdinand à la brasserie d’Haïtza, Au jardin, au Paris-Pyla, je vais partout ! Je rends visite à tous mes partenaires qui bossent avec les Souris fromagères. Je me promène sur les prés salés, je fais du vélo sur le sentier du littoral. Je vais faire du sport à la salle Keep Cool pour faire fondre tout le fromage que je goûte et tous les restos où je vais. (Rires)

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

Une bonne adresse c’est l’Aillet. On se régale. Je conseille la tournée du marché où tu croises toujours quelqu’un pour aller prendre l’apéro au Bar de La Chapelle ou à l’intérieur, son ambiance à ne pas rater, c’est très vivant le marché surtout le dimanche matin ! Les balades sur les prés salés du Port de La Teste-de-Buch sont trop belles. Il y a les cabanes de dégustation sur le port évidement. On s’y sent bien. Mais surtout les fêtes du port de La Teste ! Vivement qu’elles reviennent, car elles nous manquent ! En évènement, j’ai vraiment apprécié le Summer Festival sur la Place Gambetta organisé par les jeunes commerçants. C’était vraiment génial de voir cette Place bouger et de voir tous les testerins réunis, une ambiance intergénérationnelle comme lors des soirées Guinguette au marché l’été !

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

MARTIN-POISSONNERIE-DU-PYLA

Martin Roulet

Poissonnerie du Pyla

« Depuis l’âge de trois ans, je suis passionné de poisson ! « . A défaut [...]

Lire la suite
CABANE-PALIQUEY-NICOLAS-LABARTHE

Nicolas Labarthe

La Cabane du Paliquey

« Allez, En avant ! ». Nicolas Labarthe fait parti de la 4ème génération [...]

Lire la suite
BENOIST-LA-PETITE-PLAYA

Benoist Bourgeois

La Petite Playa

« Avancer et construire sont les gages pour satisfaire son entourage ». Benoist Bourgeois a [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal