Loading...
Inscrire mon commerce

Florence Dubreuil

Le Cazautier

« La réussite vient à ceux qui travaillent et ne lâchent rien. » Florence Dubreuil a quitté son laboratoire d’analyses médicales pour s’installer derrière le Bar du Cazautier, au coeur de Cazaux, au coeur de la vie de ses clients pour un café, une discussion ou lire la presse !

Florence vous partage son histoire…

  • Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Il dirait : « Ce n’est pas si surprenant que ça ! » Car je suis revenue à mon point de départ.  Mes parents étaient commerçants maraîchers et j’aimais l’univers du commerce. Je ne pensais pas m’y retrouver un jour. J’ai d’abord travaillé dans un laboratoire d’analyse médicale où je faisais de la gestion de stock. Après j’ai fait de l’intérim, puis je suis tombée enceinte. J’ai élevé ma fille et mon fils. Je me suis lancée dans l’Art. Les tableaux qui décorent les murs de ce bar/tabac/presse sont mes œuvres. J’ai fait trois expos et puis mon mari a été licencié alors j’ai tout arrêté car il fallait rebondir. Il y a deux ans, nous avons eu l’opportunité de reprendre Le Cazautier. Pas au meilleur moment d’ailleurs puisque dans la foulée il y a eu la pandémie. Mais nous sommes toujours là ! Car ici c’est un commerce de proximité où tout le monde se connaît ! On est au cœur du village ! Tous les mois l’association L’Addufu vient informer sur les droits d’usage de la forêt usagère qui est une exception ici. On est le lieu des rendez-vous, le bar du village. C’est ici qu’on vient prendre le café avant d’aller bosser pour bien commencer la journée. Le plus important c’est le contact humain, le lien social. Chacun raconte ses histoires, vient lire la presse. J’avoue, on rit beaucoup dans ce bar tabac (Rires)

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Le téléphone car j’ai tout dedans. Mais s’il faut citer un autre objet alors je dirais ma calculatrice !

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

Cela s’est passé ici pendant la période des masques et du plexi. Notre employée Sophie était au tabac et un client qui n’était pas d’ici a commandé un demi au bar. Je lui ai dit qu’il pouvait tout payer au niveau de la caisse du tabac puisqu’il devait aussi prendre un paquet de cigarette. Donc il a fait le tour et s’est présenté en disant : «  J’ai aussi pris un demi au bar. » À cause du plexi, Sophie a compris «  Un demi homard » Elle lui dit en plaisantant: «  Ah, on n’en fait pas aujourd’hui ! » Et le Monsieur insiste. «  Si. J’ai pris un demi au bar ! »  Sophie se disait que c’était un sacré plaisantin. Elle ne relève pas et lui fait juste payer le paquet de cigarette. Il est parti un peu étonné. Puis en réfléchissant Sophie a fini par comprendre le quiproquo et est partie dans un fou rire mémorable. Elle ne parvenait même pas à nous expliquer ce qu’il s’était passé. Rien que de le raconter, ça me fait rire car je la revois en train de rire et le rire est communicatif. On était tous plié ce jour-là de la voir rire. On en ri encore (Rires) Ce client a dû nous prendre pour des tarés (Rires)

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

On  fait du bateau sur le Lac de Cazaux et là, nous avons l’impression d’être en vacances. C’est trop agréable. On habite une région magnifique. Avant on habitait Hostens mais habiter ici c’est magique, entre le lac, la mer, l’océan, la forêt, y’a pas un  endroit où l’on se dit que ce n’est pas joli. J’accorde aussi un peu de mon temps à l’association des commerçants et à l’association des habitants du canal. Mais c’est tout.

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

Le restaurant La mise en bouche sans hésiter ! J’aime Cazaux. C’est magnifique. Je trouve Le Pyla magnifique aussi au niveau de La Corniche. Les couchers de soleil y sont fabuleux ! Et le restaurant du même nom c’est trop beau. Sans oublier que j’adore l’ambiance du marché de La Teste le dimanche matin, c’est incontournable !

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

MARTIN-POISSONNERIE-DU-PYLA

Martin Roulet

Poissonnerie du Pyla

« Depuis l’âge de trois ans, je suis passionné de poisson ! « . A défaut [...]

Lire la suite
CABANE-PALIQUEY-NICOLAS-LABARTHE

Nicolas Labarthe

La Cabane du Paliquey

« Allez, En avant ! ». Nicolas Labarthe fait parti de la 4ème génération [...]

Lire la suite
BENOIST-LA-PETITE-PLAYA

Benoist Bourgeois

La Petite Playa

« Avancer et construire sont les gages pour satisfaire son entourage ». Benoist Bourgeois a [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal