Loading...
Inscrire mon commerce

Géraldine Surel

Isa V

« Toujours le sourire ». Géraldine Surel a commencé vendeuse chez ISA V à 23 ans, 30 ans plus tard elle en est devenue la patronne ! Le rêve d’une petite fille qui jouait à la vendeuse qui s’est réalisé.

Géraldine vous partage son histoire…

  • Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Il est vraiment content d’y être arrivé. Car depuis toute petite j’ai toujours voulu être dans la mode, être vendeuse, faire plaisir aux gens, le côté esthétique, tous ces domaines c’était mon truc. Donc on peut dire que j’ai réussi mes rêves d’enfant. Surtout que j’ai commencé dans cette boutique de chaussures en tant que vendeuse, j’avais 23 ans, maintenant j’en ai 51 et j’ai repris le magasin de ma patronne depuis 10 ans. J’ai tout appris avec elle. Vraiment c’est un beau but atteint ! Je crois que l’enfant que j’étais serait fier de mon ascension.

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Mon pédimètre pour mesurer les pieds de mes petits loulous. J’aurai pu dire la machine à café pour bien commencer la journée mais ça c’est différent.

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

Quand j’étais vendeuse et que j’apprenais le métier j’ai fait quelques petites bêtises. Je me souviens le Monsieur qui en a fait les frais l’a très bien pris et on a bien rigolé ensemble. En fait, je lui ai vendu deux pieds droits une fois. Donc forcément il est revenu. Et là, je lui ai vendu les deux pieds gauches. Et bien sûr il est revenu et là il a eu sa paire complète. C’était il y a bien 20 ans de ça ! Il y avait du monde et je n’étais pas très concentrée. La troisième fois qu’il est revenu, je me suis dit : « Bon là, on se pose ! » Et il a eu toute mon attention. Ce Monsieur l’a tellement bien  pris, il avait tellement d’humour ! Encore aujourd’hui je l’en remercie car vraiment on a rigolé. Mais je peux vous dire que cela m’a tellement marqué que maintenant je fais vraiment gaffe. Oh le pauvre Monsieur !

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

Bon il faut avouer que je suis très souvent dans ma boutique au boulot. Mais quand je  peux, je reste à la maison, je profite de ma famille. Les  jours de repos c’est-à-dire le lundi, je fais des trucs de fille, le ménage, les courses. Quand je veux respirer je vais me balader à la plage. J’aime bien Pereire ou le lac de Cazaux mais sinon je vais au port car j’habite juste à côté.

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

Évidemment c’est le marché car j’adore l’ambiance qui y règne. Il y a aussi des petits restaurants et des bars à ambiance qui organisent des spectacles que j’aime bien comme Le Replay et Le Pestacle. C’est cocooning, on est bien reçu, vraiment c’est très sympa.En évènement récent, j’ai adoré la chasse aux œufs à Pâques, de voir tous les pioupious et les aider à chercher les œufs c’était trop chouette.

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

MARTIN-POISSONNERIE-DU-PYLA

Martin Roulet

Poissonnerie du Pyla

« Depuis l’âge de trois ans, je suis passionné de poisson ! « . A défaut [...]

Lire la suite
CABANE-PALIQUEY-NICOLAS-LABARTHE

Nicolas Labarthe

La Cabane du Paliquey

« Allez, En avant ! ». Nicolas Labarthe fait parti de la 4ème génération [...]

Lire la suite
BENOIST-LA-PETITE-PLAYA

Benoist Bourgeois

La Petite Playa

« Avancer et construire sont les gages pour satisfaire son entourage ». Benoist Bourgeois a [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal