Loading...
Inscrire mon commerce
CAMPING-DU-LAC-JEAN-MARC-BREGULLA

Jean-Marc Bregulla

Camping du Lac

“Le vrai plaisir c’est d’aider ». Jean-Marc Bregulla est arrivé à La Teste de Buch, il y a fondé sa famille, pour ne plus en repartir ! Le Camping du Lac, c’est une vraie histoire de famille avec Jean-Marc, sa femme Mylène et son fils Florian.

Jean-Marc vous raconte son histoire, comment s’est-il retrouvé au Camping du Lac avec sa famille et son esprit convivial…

  • Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Je pense qu’il dirait que je n’ai pas perdu mon temps. Car c’est un métier que j’ai découvert sur le tard. Pour moi la vie a été une succession de hasards. Les opportunités et les aléas de la vie m’ont d’abord mené vers la restauration collective. Au départ, je suis du Médoc et j’ai rencontré ma femme ici sur La Teste-de-Buch alors je suis resté. Je suis quelqu’un de volontaire et vers 54 ans j’ai tenté l’aventure. J’ai répondu à un appel d’offre pour reprendre Le camping du Lac de Cazaux.  Cela fait maintenant 11 ans que nous le tenons. Et je suis bien content de finir ma carrière dans l’hôtellerie de plein air six mois par an. Ce côté camping d’antan, avec juste les tentes et les caravanes, nous démarque des campings actuels. Ici tout est fait pour se détendre simplement. Et notre aire de camping-car ouverte à l’année en dépanne plus d’un. Et puis je travaille en famille, avec ma femme Mylène et mon fils Florian.

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Aujourd’hui c’est vraiment l’informatique et plus précisément, le logiciel de réservation. On fait tout par internet de nos jours. Et puis j’aime bien l’informatique, notamment le logiciel Excel. Et comme je suis sensible à la ponctualité je dirais ma montre aussi. J’avoue que l’image que j’aie des personnes qui sont en retard est très dégradée. Car si tout le monde était à l’heure on gagnerait un temps fou !  (Rires)

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

Nous étions en train de dîner un soir d’été dans notre mobil-home juste à côté de l’entrée du camping et là, on voit passer une jeune femme d’un pas décidé, assez agitée, qui quitte le camping. Cinq minutes après son mari nous demande : «  Vous n’avez pas vu passer ma femme ? «  On lui confirme que si. Il sort et quelques minutes après, le couple rentre bras dessus, bras dessous, manifestement réconcilié. Dix minutes après, on revoit la jeune femme ressortir encore plus agitée, suivi peu de temps après par son mari qui la cherchait à nouveau mais cette fois-ci avec son père. Ce dernier n’a pas pu s’empêcher de nous dire : «  Mais c’est incroyable une belle-fille pareille ! Elle se vexe pour un rien. Je l’ai juste traité de conasse ! » (Rires)

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

Je suis passionné de moto donc j’en fais pas mal dans le coin avec mes copains. Je fais un peu de tournage sur bois. Et je prends vraiment plaisir à fabriquer des jouets en bois pour mes petits-enfants. Finalement, je suis assez manuel sur le tard, faire avec mes mains me plaît de plus en plus. Pendant les 6 mois de fermeture du camping, je bricole tout ce qu’il y a à réparer et à améliorer. Surtout, je profite de ce territoire testerin assez étendu et privilégié. Avec Mylène, on marche sur les prés salés du port et en forêt.

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

La forêt usagère c’est mon coup de cœur, plus que l’eau. C’est vraiment une planète dans la planète la forêt. C’est le calme qui y règne que j’aime beaucoup. Je ne suis pas un chercheur de champignons, ceux que je trouve sont suicidaires (Rires) En évènement que je préfère c’est bien sûr, les fêtes du port car ce sont des fêtes ancestrales qui mettent en valeur nos traditions. J’adore le magasin de fleurs Aubépine et Bergamote car on sent bien que Maud s’y épanouit et que tout est fait avec cœur. C’est trop joli ce qu’elle fait. Bon je suis chauvin, c’est ma fille. (Rires)

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

Véronique Villeneuve

Chez ma Poulette

« Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse » et aussi [...]

Lire la suite

Thierry Saint-Marc

Aris Wine

« Vivre au jour le jour et être ouvert aux rencontres ». Thierry Saint-Marc est un enfant des [...]

Lire la suite

Sébastien Delarue

Headbang

« Si tu pousses la porte de chez moi, tu as 100 % de mon amour ! ». Sébastien Delarue [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal