Loading...
Inscrire mon commerce
THIERRY-CASTILLON-BOUCHERIE

Thierry Castillon

Boucherie Castillon Frères

“La chance sourit aux audacieux ». Thierry partage sa passion avec son frère dans la Halle du Marché à la Boucherie Castillon Frères

Thierry vous partage son histoire et celle de son frère Yvon, une histoire de famille passionnante…

  • Que dirait l’enfant que vous étiez sur votre choix professionnel actuel ?

Il dirait que c’est la continuité de mon métier car j’ai fait un apprentissage en cuisine. Et pour mon frère Yvon c’est pareil car il a fait un apprentissage en boucherie. J’ai pourtant été commercial il y a de nombreuses années. J’ai vendu de la publicité mais j’ai fini par revenir vers le commerce de bouche. Alors je pense qu’il serait satisfait oui.

  • Quel est l’objet lié à votre métier dont vous ne pourriez pas vous passer et pourquoi ?

Bien sûr les couteaux et les hachoirs… Mais après réflexion je pense que ce sont les vitrines qui exposent nos produits.  Sans elles, on ne pourrait pas montrer ce que l’on vend, cette belle viande et ces plats préparés. Mais plus que l’objet, c’est l’endroit où on se situe qui est vraiment  important. Pour avoir eu une boutique en plein centre-ville dans une rue souvent en travaux et des difficultés pour se garer, nous avons vraiment vu la différence. Ce n’est pas compliqué nous travaillons deux fois plus depuis que nous sommes au marché couvert. Il y a une bonne ambiance ici.

  • Quelle est votre plus drôle anecdote vécue sur La Teste-de-Buch ?

Il y a quelques années lorsque nous faisions le bœuf de Bazas,  nous avions fait venir directement les vaches devant la boucherie, en plein centre-ville.  Nous étions à l’angle de la rue du XIV Juillet et de la rue Pierre Dignac. Ça c’était quelque chose ! Ça a été l’occasion de réunir des commerçants devant la boutique et de faire un sacré évènement, une petite fête qui a bien sûr, un peu gêné la circulation. Mais c’était drôle. Maintenant nous travaillons avec un maquignon d’ici et avec un basque aussi. Ce sont eux qui nous livrent. On ne va plus chercher la bête. On n’a plus le temps.

  • Comment occupez-vous votre temps de libre sur la Teste-de-Buch ?

Dès que je peux, je joue au golf. Ça me détend. Je vais au golf de Gujan-Mestras et parfois à celui d’Arcachon. J’aime beaucoup aller au port de La Teste-de-Buch, au Pyla et au Lac de Cazaux aussi. Mon frère lui, c’est le rugby. Il a fait sa scolarité ici, l’école de rugby, forcément il est connu dans le coin. C’est un fan. Il a été président des commerçants du marché, mais c’est bien que cela tourne car cela rajoute du boulot tout de même !  Bien sûr on fait partie de l’association des commerçants car pour dynamiser le marché c’est important de se réunir.

  • Vos coups de cœur testerins  (bonne adresse, lieu, évènement, une personne…)

J’aime aller me ressourcer sur les plages océanes bien que je ne sois pas un adepte du bronzage. Mais non loin, il y a la forêt. J’aime beaucoup la forêt. C’est vrai qu’ici nous sommes gâtés nous avons les deux.  Quand arrive la saison estivale, il ne faut pas louper le marché. Nos soirées quand il y a des concerts et les bandas, l’ambiance Guinguette, c’est à vivre !

Par Sabine Luong – Crédit Photo : Maxime Gautier

Les derniers portraits

MARTIN-POISSONNERIE-DU-PYLA

Martin Roulet

Poissonnerie du Pyla

« Depuis l’âge de trois ans, je suis passionné de poisson ! « . A défaut [...]

Lire la suite
CABANE-PALIQUEY-NICOLAS-LABARTHE

Nicolas Labarthe

La Cabane du Paliquey

« Allez, En avant ! ». Nicolas Labarthe fait parti de la 4ème génération [...]

Lire la suite
BENOIST-LA-PETITE-PLAYA

Benoist Bourgeois

La Petite Playa

« Avancer et construire sont les gages pour satisfaire son entourage ». Benoist Bourgeois a [...]

Lire la suite
To top
Aller au contenu principal